• Après un hiver pluvieux qui avait permis une bonne recharge des nappes, c’est pourtant avec un mois d’avance par rapport à 2020 que la préfecture de la Vendée vient de prendre de premières décisions limitant les prélèvements dans les eaux superficielles. Dans un contexte de sécheresse très précoce, les bassins concernés, particulièrement fragiles, souffrent en effet du fort déficit pluviométrique observé en mars-avril. L’évolution de cette situation sera à suivre de près dans les semaines à venir.

    La sécheresse précoce oblige à de premières restrictions des usages de l’eau

    Source : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/ 

     

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • La disparition survenue le 4 mars dernier d’Anne-Marie Grimaud, militante inlassable de la protection de la nature et de l’environnement, laisse un grand vide au sein des associations du mouvement France Nature Environnement, au sein duquel elle a œuvré pendant un demi-siècle.

    In memoriam Anne-Marie Grimaud (1939-2021)

    Anne-Marie Grimaud, animant un atelier de formation
    sur les effets de l'extraction des granulats marins en 2018.

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Faisant suite à la décision du tribunal administratif de Nantes annulant son arrêté de 2017 et lui enjoignant de rétablir les zones de non traitement aux pesticides applicables à l'ensemble du réseau hydrographique, le préfet de la Vendée a signé un nouvel arrêté, conforme, cette fois-ci, à la législation.

    L'épandage de produits phytopharmaceutiques doit respecter les zones de non traitement,
    qui s'appliquent à tous les éléments du réseau hydrographique : cours d'eau cartographiés,
    mais aussi canaux (comme ci-dessus en marais), fossés, mares, sources, puits, forages, collecteurs d'eaux pluviales.

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Spécialiste reconnu de la géographie rurale et sociale, enseignant-chercheur pendant plus d'un tiers de siècle à l'université de Nantes où il a formé des générations de géographes, Jean Renard est mort le 31 décembre 2020. Les associations vendéennes du mouvement FNE lui rendent hommage, en rappelant son engagement à leurs côtés à l'époque où se créaient sur le littoral des comités locaux en réaction à une fièvre urbanistique n’épargnant ni les dunes, ni les forêts domaniales. Une proximité qui ne s'était jamais démentie.

    In memoriam Jean Renard (1936-2020)

    Jean Renard en 2007 (photo : Nayef, licence CC-BY-SA)

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    2 commentaires
  • Selon Vendée Numérique, il est prévu de réaliser dans la période 2020-2023 les travaux de déploiement de la fibre optique dans toute la Vendée. La majeure partie de l’infrastructure sera installée en aérien, venant se superposer aux réseaux actuels de téléphonie et de distribution de l’électricité ; ce sera généralement le cas dans le secteur rural. Des précédents montrent que les obligations liées à l’installation et à la maintenance risquent de se traduire par des destructions de haies. C’est pourquoi, avec la LPO Vendée, le GRAPEA - CIVAM, le GAB 85 et la Confédération Paysanne de la Vendée, nous alertons sur ce risque et demandons qu’une table ronde soit organisée avec l’ensemble des parties prenantes afin de définir la méthodologie à adopter. 

    La cohabitation des réseaux aériens avec une végétation toujours en évolution nécessite des travaux réguliers d'entretien.
    Les pratiques de rabattement drastique, voire d'élimination des arbres et des haies, pour prévenir l'endommagement des cables
    sont à proscrire, en raison d'intérêts multiples démontrés : qualité des paysages, climat, biodiversité, lutte contre l'érosion des sols, préservation de la ressource en eau...

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires