• Un soutien de 200 000 € a été apporté par l’État, via le plan de relance, à la société HUHTAMAKI, exploitante à l’Île d’Elle (Vendée) d’une usine de fabrication d’emballages recyclés. Celle-ci s’avère cependant ne pas respecter ses obligations relatives à la qualité des eaux rejetées dans les milieux naturels. Elle a d’ailleurs reçu en début d’année une mise en demeure de la préfecture.

    De quoi interroger sur la prise en compte des critères environnementaux dans la distribution des aides du plan de relance.

    Plan de relance et environnement : question sur le soutien à la société Huhtamaki

    L'usine Huhtamaki de l'Île-d'Elle (Google Maps)

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Ce 22 juillet, le conseil communautaire du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie a statué sur le devenir du projet de construction d’un port de plaisance à Brétignolles-sur-Mer. Le vote d’arrêt du projet fait suite aux travaux du groupe de médiation mis en place par la Communauté de Communes.

     

    Brétignolles-sur-Mer : le conseil communautaire abandonne le projet de port de plaisance

    Le projet de port de plaisance prévu sur le site de la Normandelière est abandonné.

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Sales, nos plages ? Il ne faudrait surtout pas confondre « laisse de mer » et vulgaires déchets !

    France Nature Environnement Vendée et trois de ses associations membres (l’APNO, le CPNS et l'ADLJ) organisent une action de sensibilisation sur l’importance de préserver la « laisse de mer » sur les plages de notre littoral.

    Plusieurs animations vont rythmer l’été 2021 sur le littoral vendéen.

    Été 2021 – Animations « Laisse de mer » sur les plages de Vendée

    Animation Laisse de mer sur la plage de Sauveterre, août 2020. © APNO

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Saisi par le Comité pour la protection de la nature et des sites (CPNS), le tribunal administratif de Nantes a annulé l’arrêté par lequel le préfet de la Vendée avait, en 2018, accordé à un projet d’implantation de serres maraîchères à Commequiers une autorisation de destruction, d’altération et de dégradation de sites de reproduction ou d’aires de repos d’espèces animales protégées, et de destruction de spécimens d’espèces animales protégées.

    Protection de la biodiversité : le tribunal administratif annule une décision du préfet de la Vendée

    L'Aujouère, commune de Commequiers (Geoportail). L'autorisation accordée par le préfet 
    de déroger à la protection des espèces de faune sauvage contrevient à la législation.

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Créées par la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages (2016), les obligations réelles environnementales (ORE) sont un contrat signé devant notaire par lequel un propriétaire décide, de manière volontaire et pour des terrains qui lui appartiennent, de dispositions ayant pour objectif d'assurer de manière pérenne le maintien, la conservation, la gestion ou la restauration d’éléments de la biodiversité (habitats naturels, fonctions écologiques).

    Ce contrat étant attaché au foncier, les obligations qu'il définit seront transmises aux propriétaires ultérieurs pendant toute sa durée.

    Une première obligation réelle environnementale signée en Vendée

    Lire la suite...

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires