• Non à l'ouverture de la chasse sur le domaine public maritime le 3 août !

    FNE Vendée a pris connaissance du projet d’arrêté fixant les modalités d’ouverture et de clôture de la chasse pour la saison 2019/2020, et a exprimé auprès du préfet son opposition à la demande présentée par la fédération départementale des chasseurs d'une ouverture sur le domaine public maritime le 3 août.

    Non à l'ouverture de la chasse sur le domaine public maritime le 3 août !

    Cartes des secteurs concernés
    par le projet d'ouverture de la chasse au gibier d'eau le 3 août.

    Le projet d'arrêté prévoit d'avancer au 3 août de la date d’ouverture de la chasse au gibier d’eau sur deux secteurs du domaine public maritime (DPM) : l’estuaire du Lay sur 920 ha d’une part, et une partie de la baie de Bourgneuf sur 3 912 ha d’autre part.

    Cette perspective d’une ouverture anticipée sur une partie du domaine public est incompréhensible. Elle contredit des dispositions précédemment en vigueur, parfaitement justifiées et acceptées. Il en est ainsi, notamment, de l'arrêté préfectoral du 12 avril 2018 portant interdiction jusqu’au 24 août inclus du tir d’armes à feu sur le domaine public maritime, motivé par « l’importante fréquentation touristique que connaît le département » et par « la nécessité de préserver la sécurité et la tranquillité publiques ». D’évidence, rien aujourd’hui ne porte à reconsidérer cet impératif.

    La circonstance que le projet de modification du calendrier ne porte que sur une partie du DPM serait de plus de nature à accroître l’incompréhension du public, s’agissant a fortiori de secteurs particulièrement renommés pour leur très fort intérêt ornithologique.

    De même, la circonstance que l’ouverture anticipée de ces secteurs serait assortie d’une interdiction de chasser entre 9 h et 19 h n’apparaît pas de nature à limiter les risques et conflits d’usages, sur des sites très fréquentés par les amateurs d’observations ornithologiques.

    Par ailleurs, FNE Vendée soutient les observations développées par la LPO Vendée, portant sur l’incompatibilité d’une ouverture anticipée au 3 août avec les objectifs de conservation de plusieurs espèces d’oiseaux d’eau.

    « Permis minier de Vendrennes : l’exploitation de l’antimoine ne sera pas relancée en VendéeRenaturation des dunes du Puits d'Enfer : le projet en danger ! »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :