• Renaturation du Puits d'Enfer : vers une dénaturation du projet ?

    La formulation de la question que la municipalité de la ville nouvelle des Sables d’Olonne a décidé de poser à la population prétend découper le projet de restauration du secteur dunaire du Puits d'Enfer en deux : il y aurait d’un côté une partie « renaturation », jugée d’intérêt public ; et de l’autre une partie « délocalisation de la route littorale », présentée comme un « complément » dont il est donné à comprendre qu’il serait hors de l’intérêt public du projet. C'est faux.

    Renaturation du Puits d'Enfer : vers une dénaturation du projet ?

    Prétendre renaturer le site tout en y maintenant la circulation automobile revient à dénaturer
    le projet conçu avec le Conservatoire du littoral.

    La renaturation d’une dune perchée consiste en effet à restituer la continuité originelle de ce milieu particulier, de l’arrière boisé à la falaise côtière. C’est pourquoi le projet de renaturation ne pourra pas être « mené  à son  terme » sans qu’une solution soit apportée à la fragmentation de ce site actuellement traversé par une voie ouverte à la circulation automobile.

    La question retenue a été arrêtée sans qu’aucune réflexion préparatoire ait été conduite avec les différentes parties prenantes. Une concertation aurait permis de poser les véritables termes du débat, et faire ainsi émerger la nature réelle de la question à poser. La municipalité a fait un autre choix, au risque de dénaturer un projet dont le Conseil National de la Protection de la Nature considère qu’il augmentera « la surface des milieux naturels » ; et que le Conseil scientifique régional du patrimoine naturel de la Région des Pays de la Loire présente comme  « vertueux, de grande envergure ».

    Un découpage en tranches trompeur qui, comble de l’ironie, dénature un projet de renaturation ; une question biaisée qui risque de conduire à une impasse : où est passé l’intérêt général ?

    « Pour protéger les futurs bébés, protégeons les parents (présentation)Permis minier de Vendrennes : l’exploitation de l’antimoine ne sera pas relancée en Vendée »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :